2021

Probe Metals avance les études de mise en valeur du projet Val-d’Or Est en terminant la caractérisation et les critères de conception géotechniques du site

23 févr. 2021
En Fr Figure 1.

Faits saillants :

  • Le programme géotechnique a été réalisé afin de déterminer les contraintes de conception minière qui devront être appliquées dans le cadre de l’évaluation économique préliminaire (« EEP ») à venir sur le projet Val-d’Or Est.
  • Tous les gîtes montrent des angles de pente inter-rampes et des valeurs de résistance du roc meilleures qu’initialement envisagées pour une proportion significative des fosses.
  • La possibilité d’accentuer les pentes des fosses devrait permettre de réduire les ratios stérile : minerai, ce qui devrait réduire les coûts et augmenter la rentabilité potentielle

Toronto, le 23 février 2021 – Probe Metals Inc. (TSX-V : PRB) (OTCQB : PROBF) (« Probe » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer les résultats positifs d’une caractérisation géotechnique du site et des paramètres de conception des pentes dans les fosses pour son projet Val-d’Or Est. Ces travaux impliquaient une caractérisation des patrons de fracturation et de la qualité du massif rocheux, ainsi qu’une évaluation de la conception des gradins et de la stabilité des parois. Le principal objectif du programme était de définir les capacités des banquettes de sécurité et les angles inter-rampes, en appui aux travaux de conception minière et aux évaluations économiques en cours. Les résultats positifs ont permis d’identifier des possibilités d’augmenter davantage les angles de pente pour certaines des fosses planifiées sur le projet Val-d’Or Est.

David Palmer, président et chef de la direction de Probe, a déclaré : « Alors que nous progressons vers l’EEP, nous continuons d’étoffer et d’ajouter des blocs aux fondations du projet en développement. Ces études géotechniques font partie intégrante des travaux de conception minière et la possibilité d’accentuer les pentes dans les fosses devrait permettre de réduire les ratios stérile : minerai, ce qui réduira les coûts et augmentera la rentabilité potentielle. Le projet Val-d’Or Est continue de livrer des résultats prometteurs dans plusieurs aspects liés au développement, notamment au niveau des études de caractérisation géochimique, des études métallurgiques et de ces travaux géotechniques. Tous ces aspects permettront de produire une EEP plus robuste et de maximiser la valeur du projet. »

Mise à jour géotechnique – Objectifs et détails

Une mise à jour géotechnique des critères de conception a été effectuée pour déterminer les contraintes de conception pertinentes devant être appliquées dans le cadre de l’estimation des ressources de l’EEP pour les gîtes du projet Val-d’Or Est. Ces travaux impliquaient de passer en revue la base de données de forage géotechnique, de mettre à jour la caractérisation géomécanique du site et de procéder à une analyse de la stabilité des fosses. La mise à jour et l’analyse ont été effectuées par RockEng Inc. et Probe.

Méthodologie

Probe a acquis des données géotechniques à partir de sondages spatialement pertinents pour chacun des gîtes le long des couloirs aurifères Pascalis, Courvan et Monique. Des analyses statistiques des données géotechniques disponibles ont permis de mettre à jour la caractérisation géomécanique du site, notamment les éléments suivants :

  • Patrons structuraux à petite échelle (fracturation)
  • Classification du massif rocheux
  • Estimation sur le terrain de la résistance du roc intact
  • Estimation empirique de la résistance du massif rocheux

La caractérisation géomécanique du site mise à jour pour chacun des gîtes du projet Val-d’Or Est a été utilisée pour évaluer les contraintes liées à la conception des gradins (angles des fronts des gradins, hauteur des gradins et exigences pour les banquettes de sécurité) et les angles de pente inter-rampes, requises pour assurer la stabilité des parois lors de l’exploitation minière à ciel ouvert de chaque gîte. La figure 1 ci-dessous est une représentation visuelle de l’angle de pente inter-rampes (« IRA »), dont les valeurs, incluant l’orientation, sont présentées à la section sur les résultats.

Figure 1. Angle de pente inter-rampes

https://www.probemetals.com/site/assets/files/1506/benchandpitdesignnomenclature.jpg

Résultats

Tous les gîtes montrent des IRA et des valeurs de résistance du roc supérieures aux valeurs initialement envisagées et ce, pour des proportions significatives des fosses.

Les faits saillants des principaux critères de conception pour chaque gîte sont présentés ci-dessous tandis que les résultats sont résumés au tableau 1 (voir la figure 1 pour la nomenclature), ainsi que les valeurs qui ont été utilisées lors de l’estimation des ressources de 2019.

Couloir aurifère Courvan

  • Les gîtes Bussière et Creek peuvent accommoder un IRA allant jusqu’à 59° pour la plupart des orientations des parois, à l’exception des parois SO à SSO, où l’IRA maximal serait de 53°.
  • Le gîte Sud-ouest peut accommoder un IRA de jusqu’à 59° pour toutes les orientations de parois.
  • Le gîte Sud-est peut accommoder un IRA de jusqu’à 59° pour la plupart des orientations de parois, à l’exception des parois N, ou l’IRA maximal serait de 49° et de 53° pour les parois NO.

Couloir aurifère Pascalis

  • Les gîtes New Béliveau et Béliveau Sud peuvent accommoder un IRA allant jusqu’à 59°, à l’exception des parois NO à NNO, où l’IRA maximal serait de 52°.
  • Le gîte de la zone Nord peut accommoder un IRA de jusqu’à 59° à l’exception des parois SE à SSO, où l’IRA maximal serait de 52°.
  • Le gîte Highway peut accommoder un IRA de jusqu’à 59° à l’exception des parois NO, où l’IRA maximal serait de 50°.

Couloir aurifère Monique

  • Le gîte Monique AB peut accommoder un IRA de 59°, à l’exception des parois SSO à S, où l’IRA maximal serait de 48°.
  • Le gîte Monique I peut accommoder un IRA de 59°, à l’exception des parois SSO à SSE, où l’IRA maximal serait de 52°.
  • Le gîte Monique GJ peut accommoder un IRA de 59°, à l’exception des orientations suivantes :
    • IRA maximal de 52° dans les parois SE à SSO
    • IRA maximal de 54° dans les parois SSO à SO
    •  

Orientation des parois (en °) et IRA (en °)

Gîte

Critère utilisé antérieurement

Nouveaux critères de conception

 

Toutes orientations

Principal

Exception(s)

Couloir aurifère Pascalis

 

 

 

  • Béliveau Sud et New Béliveau

55°

 59°

De 115° to 155° : 52°

  • Zone Nord

55°

 59°

De 300° to 015° : 52°

  • Highway

55°

 59°

De 120° to 160° : 50°

Courvan Gold Trend

 

 

 

  • Creek et Bussière

55°

 59°

De 310° to 350° : 53°

  • Sud-ouest

55°

 59°

Aucune

  • Sud-est

55°

 59°

De 110° to 150° : 53°

De 150° to 190°: 49°

Monique Gold Trend

 

 

 

  • Zone GJ

46°

 59°

De 015° to 035° : 54°

De 095° to 115°: 55°

De 310° to 015° : 52°

  • Zone I

46°

 59°

De 340° to 020° : 52°

  • Zone AB

46°

 59°

De 330° to 010° : 48°

 

 

Prochaines étapes

À mesure que des données géologiques plus détaillées deviendront disponibles, RockEng continuera de raffiner ces contraintes de conception des fosses en se basant sur les lithologies affleurantes anticipées dans chaque paroi spécifique des fosses pour chacun des gîtes. De plus, la planification minière qui sera effectuée dans le cadre de l’EEP à venir permettra d’optimiser davantage les contraintes au niveau des parois des fosses et les critères de conception géotechnique au niveau souterrain.

Personnes qualifiées

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Yves Dessureault, P. Eng., directeur de l’exploitation, et a été révisé et approuvé par Kathy Kalenchuk, Ph. D., P. Eng., chacun étant une personne qualifiée tel que défini par le Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »). Mme Kathy Kalenchuk est une employée de RockEng Inc. et est considérée indépendante de Probe aux fins de l’article 1.5 du Règlement 43-101.

À propos de RockEng Inc. :

RockEng est une entreprise de services conseils en mécanique des roches, qui offre des services spécialisés en ingénierie des roches et en géomécanique aux secteurs des mines et du génie civil. RockEng s’appuie sur une fondation solide – l’expérience en ingénierie des roches et en géomécanique de ses experts – et continue de faire progresser l’état des connaissances scientifiques et technologiques dans ces domaines. L’entreprise offre des services professionnels de haut niveau dans ces domaines afin d’ajouter de la valeur aux projets de ses clients.

À propos de Probe Metals :

Probe Metals Inc. est une société d'exploration aurifère canadienne qui se consacre à l'acquisition, à l'exploration et au développement de projets aurifères très prometteurs. La Société s’affaire à découvrir et à développer des projets aurifères de haute qualité, y compris son principal actif, le projet aurifère Val-d'Or Est au Québec. La Société est bien financée et contrôle un ensemble de propriétés d'exploration stratégiques de plus de 1 000 kilomètres carrés au sein de certaines des plus prolifiques ceintures aurifères au Québec. La Société a été constituée à la suite de la vente de Probe Mines Limited à Goldcorp en mars 2015. Newmont détient actuellement une participation d’environ 11.6 % dans la Société.

Au nom de Probe Metals Inc.,

 
David Palmer, Ph.D.

Président et chef de la direction


Pour plus d’information :

Veuillez visiter notre site Internet au www.probemetals.com ou contacter :

Seema Sindwani

Directrice des relations avec les investisseurs

info@probemetals.com

+1.416.777.9467

 

Énoncés prospectifs

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse. Le présent communiqué de presse comprend certains « énoncés prospectifs » qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs comprennent des estimations et des énoncés décrivant les futurs plans ou objectifs de la Société, et comprennent des mots à l’effet que la Société ou la direction s’attend à ce qu’une condition ou qu’un résultat spécifié se réalise. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’emploi de termes comme « est d’avis », « anticipe », « s'attend à », « estime », « pourrait », « devrait », « sera » ou « planifie ». Puisque les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et font référence à des événements et des conditions futures, ils comportent de par leur nature des risques et des incertitudes. Bien que ces énoncés soient fondés sur les informations présentement à la disposition de la Société, la Société n’offre aucune garantie à l’effet que les résultats réels seront conformes aux attentes de la direction. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui sous-tendent les renseignements prospectifs pourraient faire en sorte que les événements réels, les résultats, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus dans les renseignements prospectifs. Les renseignements prospectifs dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, les futurs plans et objectifs de la Société, ses déclarations, les résultats d’exploration, la minéralisation potentielle, l’estimation des ressources minérales, les plans d’exploration et de développement minier, la date prévue du début des opérations et l’estimation des conditions du marché. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ces renseignements prospectifs comprennent notamment, sans s’y limiter, l’incapacité d’identifier des ressources minérales, l’incapacité de convertir les ressources minérales estimées en réserves, l’incapacité de réaliser une étude de faisabilité qui recommanderait une décision d’aller en production, la nature préliminaire des résultats d’essais métallurgiques, les délais d’obtention ou l’incapacité d’obtenir les autorisations gouvernementales, environnementales ou autres à l’égard des projets, les risques politiques, l’incapacité de s’acquitter de l’obligation d’accommoder les Premières Nations et autres peuples autochtones, les incertitudes quant à la disponibilité et au coût du financement requis dans l’avenir, les fluctuations des marchés des capitaux propres, l’inflation, les fluctuations des taux de change, les fluctuations des prix des matières premières, les délais dans le développement des projets, les variations importantes des dépenses en immobilisations et des coûts d’exploitation par rapport aux estimations, les autres risques inhérents au secteur de l’exploration et du développement minier, l’incapacité de prédire et de contrer les effets de la COVID-19 sur les activités de la Société incluant, sans s’y limiter, les effets de la COVID-19 sur les prix des matières premières, la conjoncture sur les marchés financiers, les restrictions imposées sur la main-d’œuvre, les déplacements internationaux et les chaînes d’approvisionnement, ainsi que les risques décrits dans les documents publiés par la Société déposés sur SEDAR. Bien que la Société soit d’avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans la préparation des renseignements prospectifs inclus dans le présent communiqué de presse sont raisonnables, l’on ne devrait pas se fier indûment aux renseignements prospectifs, qui s’appliquent uniquement en date du présent communiqué de presse, et rien ne garantit que les événements se dérouleront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout renseignement prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres, sauf si requis par la loi.